Site du Député de la Manche et Conseiller Régional de Normandie

Biographie

Natif de Carentan, j’ai grandi à La Haye-du-Puits, avant de partir quelques années de la Manche pour mes études de droit et de commerce. Je reviens très vite dans ce département auquel je suis « viscéralement attaché ». Depuis toujours, je vis ici, avec mes deux enfants et ma femme, enseignante.
Jeune militant encarté au PS dès 1988, j’ai exercé différentes responsabilités au sein de la fédération de la Manche, passant ainsi de secrétaire de section à premier secrétaire de la fédération de la manche de 2002 à 2003, puis de nouveau à partir de 2005. Je suis également depuis cette date membre du bureau national du Parti Socialiste,organe exécutif du Parti qui se réunit tous les mardi au 10, rue de Solférino.

Après un début de carrière dans l’industrie, je deviens Chef de cabinet du Député-maire de Caen, Philippe Duron.

En 2010, je rejoins la liste menée par Laurent Beauvais, et deviens Conseiller régional, chargé de la pêche, des politiques maritimes et des fonds structurels européens.

Je revendique le fait d’être un Bas-Normand, un Manchois ancré ici. Devenu votre député en juin 2012, je porterai avec force et conviction les dossiers de notre territoire.

  • fer a dit :

    très bon site
    je te souhaite bon courage pour la victoire de François Hollande et que tu gagnes la circonscription Coutances/Valognes
    A+

  • BARBEY HUBERT, Maire de Morville a dit :

    Monsieur le Député,
    Suite à votre succès aux élections du 17 juin dernier, je vous adresse mes plus vives félicitations.
    Recevez, Monsieur Le Député, l’expression de mes salutations distinguées.

  • GODIN Laurent a dit :

    Monsieur le Député,

    Je me permets de vous solliciter en tant que parent d’élève de l’école de Saint-Denis Le Vêtu. Nous vous avons adressé différents courriers pour vous demander de nous soutenir dans notre combat. La situation est devenue intenable tant pour les institutrices que pour les enfants. Trois classes de 3 niveaux, 78 élèves (30 CM1 / CM2 / CE 2 l’an prochain, 29 et 27 pour le reste, tjs à 3 niveaux …les chiffres parlent d’eux-mêmes …). Nous avons rencontré ce matin Madame Pierre, Directrice de la Circonscription de Granville. Elle a pris bonne note de la situation, mais ne nous laisse rien présager. Nous sommes déterminés à ne pas lâcher …Nous bloquons l’école vendredi 29 prochain, nous vous invitons à venir discuter avec nous de la situation … Madame LAVIEILLE, Pdte de l’APE doit vous contacter pour vous demander un entretien.L’an passé aucun politique ne nous a soutenu pour garder une classe (78 présents, chiffre retenu par l’inspecteur : 70 ! un vrai scandale !!!). Je me réjouis de votre élection et vous félicite au passage. Le projet éducatif de notre Président a été un élement clé dans mon choix de citoyen.
    Faites en sorte de concrétiser notre besoin de changement, pour nos enfants.

    A votre disposition,

    Sincères salutations,

    Laurent GODIN

  • Fabrice Koumal a dit :

    Monsieur le député,

    Plusieurs économistes (indépendants) annoncent l’imminence d’un effondrement économique, financier et social mondial d’ici quelques mois.

    Tous les indicateurs passent au rouge vif les uns après les autres, et la situation peut très vite devenir totalement ingérable et déboucher sur le chaos et la violence.

    Or des solutions de type « Roosevelt » peuvent être rapidement envisagées en France pour rompre le cercle vicieux : austérité/récession/surendettement des états et faillite globale.

    Un collectif de 60 intellectuels, élus, et personnalités médiatiques de tous horizons, rejoints par plus de 84000 citoyens propose une panoplie de 15 mesures d’urgence à mettre en œuvre immédiatement pour d’une part stopper l’évolution de la crise en quelques mois, et d’autre part créer 2 MILLIONS D’EMPLOIS CDI en 5 ans, essentiellement privés, et ce sans ruiner l’état, ni les entreprises, ni le contribuable.

    Le site web du collectif ROOSEVELT 2012 :
    http://www.roosevelt2012.fr/

    La cause fondamentale de la crise n’est pas la finance mais le CHÔMAGE et la PRECARITE de MASSE, en augmentation constante depuis 30 ans, qui ont artificiellement maintenu les salaires à un niveau historiquement bas par une négociation salariale résumée à « Si tu n’es pas content tu peux aller voir ailleurs ».

    Il est donc impératif de mettre en place des solutions d’urgence et très « puissantes » pour éradiquer ces véritables cancers de nos sociétés, et ce sans attendre le retour hypothétique de la croissance.

    La principale origine de l’explosion du chômage n’est pas le coût du travail mais la REVOLUTION TECHNOLOGIQUE que nous vivons depuis 30 ans (j’en parle en connaissance de cause je suis moi-même ingénieur informatique), qui ont permis des gains de productivité sans précédent dans l’histoire, mais sans que ceux-ci n’aient été accompagnés d’une répartition équitable entre actionnaires et salariés.

    Le meilleur moyen de répartir ces gains, de régler en grande partie le problème du chômage et donc d’augmenter les salaires afin de relancer la consommation et la confiance générale en l’avenir est de jouer sur le TEMPS de TRAVAIL, sujet dont il faut réouvrir le débat sans plus attendre.

    Je vous serais extrêmement obligé de bien vouloir considérer avec tout le sérieux possible le collectif ROOSEVELT 2012, qui selon moi propose les analyses les plus pertinentes sur les causes réelles de la crise actuelle, et les solutions les plus efficaces pour éviter un effondrement total de notre société.

    Veuillez agréer, Monsieur le député, l’expression de ma considération la plus distinguée.

    Fabrice Koumal

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*